Forum Les Ptits Loups

Forum de l'Association Les Ptits Loups - 06.64.81.61.88 - BP3 - 84160 LOURMARIN - http://les-ptits-loups.wifeo.com/
 
> Site LES PTITS LOUPS > Pour AdopterAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A MEDITER ....

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Ven 8 Déc - 12:54

Revenir en haut Aller en bas
P'tits loups
Chef_de_Meute
Chef_de_Meute
avatar

Messages : 6005
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : LOURMARIN - VAUCLUSE

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Ven 8 Déc - 12:56

Nul doute que les ventes affluent en cette période du vivant au pied du sapin!!
Mais les gens diront on ne savait pas!!
Revenir en haut Aller en bas
http://les-ptits-loups.wifeo.com/contact.php
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Dim 10 Déc - 13:37

Le pays des Droits de l’Homme ne sera-t-il donc jamais celui des Droits des Animaux ?

A l’occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Animaux, ce 10 décembre, tirons le bilan d’une année qui a, hélas, vu les actes de cruauté envers les animaux se multiplier.


Le constat est amer. Il y a eu, cette année encore, tant d’actes de cruauté sur les animaux, tous plus horribles les uns que les autres, que nous aurions préféré ne jamais lire, et sur lesquels nous aurions préféré ne jamais écrire. Il y a eu tant de procès pour des actes de cruauté, tant d’affaires sordides médiatisées… Des chats et des chiens torturés, abandonnés, laissés livrés à eux-mêmes…
Les occasions n’ont pas manqué pour que la Justice française fasse enfin preuve de justice. Et pourtant, c’est plutôt le contraire. « Injuste », oui, elle l’a sans doute été plusieurs fois aux yeux des défenseurs des animaux. Et il y a de quoi le penser : alors que la loi prévoit jusqu’à 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende pour les personnes reconnues coupables d’acte de cruauté envers un animal, force est de constater que la loi n’a jamais, pas une seule fois, été appliquée. Du sursis, oui, il y en a. Quelques mois de prison ferme, au mieux. Une condamnation avec mandat de dépôt à la barre a certainement été la seule preuve de fermeté de la Justice, cette année, à l’encontre du tortionnaire du chat Chevelu. En cela, on ne peut que souligner l’héroïsme dont a fait preuve son avocate.
Car de l’héroïsme, plus que du courage, il faut en être bien armé pour faire face à une institution qui, encore trop souvent, semble se moquer du sort des animaux. Heureusement qu’il existe des personnes qui arrivent à se battre pour leur donner la voix qu’ils n’ont pas.
A quand une Justice exemplaire ?
Pourtant, malgré tous leurs efforts,trop d’animaux continuent de souffrir et de mourir dans l’indifférence générale, « parce qu’on laisse faire ». Au lieu de se montrer exemplaire, la Justice ferme trop souvent les yeux face à ces actes de barbarie, et minimise les peines. Alors, les animaux meurent deux fois : la première fois, assassinés par leur bourreau ; la deuxième, c’est la Justice qui enfonce le couteau.
En cette Journée Internationale pour les Droits des Animaux, inutile, donc, d’oser réclamer plus de droits pour eux. Demandons seulement à ce que le peu de droits octroyés aux animaux soient enfin pris en compte, et la loi appliquée.
(wamiz)
Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Jeu 14 Déc - 14:33

Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Dim 24 Déc - 20:36

Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Jeu 4 Jan - 14:11

Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Jeu 1 Fév - 21:49

Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Mer 18 Avr - 4:06


Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Mer 6 Juin - 16:40

Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Sam 30 Juin - 17:54


Rappelle de quelques règles élémentaires de bon sens pour la sécurité de nos compagnons. Si chacun d’entre nous apprécie le retour du soleil, il ne faut pas oublier qu'il n'est pas le meilleur allié de nos animaux. Chaque année, nombreux sont ceux qui en sont les victimes malheureuses, bien souvent otages de notre propre négligence.
Au quotidien, adoptez des gestes simples mais efficaces :
- Veillez à ce que l'animal ait de l'eau fraîche mais jamais glacée et régulièrement renouvelée, répartissez plusieurs points d'eau. En buvant de l’eau, le chien fait descendre sa température et évite la déshydratation, ventilateur, brumisateur, serviettes humides... » Les animaux peuvent être douchés légèrement.SURTOUT PAS D EAU TROP FROIDE risque de choc thermique. Et contrairement aux idées reçues, les chats apprécient de temps en temps un petit filet d’eau ! Les fontaines à eau sont recommandées pour les félins, qui ont tendance à ne pas s’hydrater suffisamment
- Placer votre animal dans une pièce aéré et la plus fraîche, en fermant les volets, en général ils aiment le carrelage bien frais ou tout autre revêtement comme les tapis rafraîchissant conçu pour eux.
- Soyez particulièrement vigilant avec des jeunes chiots ou des vieux chiens, les cardiaques et maladies respiratoire, tous les chiens à « nez écrasé » encore plus sensibles à la chaleur.
-Ne faites pas courir votre compagnon par forte chaleur ! , Les balades aux heures les plus fraîches de la journée, doivent s’effectuer à l’ombre en emportant avec vous un distributeur d’eau pour l'abreuver.
- Pour les chiens les promenades peuvent vite tourner au cauchemar, la température du bitume pouvant atteindre 50 C° au sol et plus de 40°C à 15 centimètres de hauteur. Les coussinets, sujets aux brûlures, sont à surveiller de près.!
- Quant à la plage, elle est à proscrire aux heures les plus chaudes ! Mouillez-le un peu avant la baignade afin déviter l’hydrocution puis rincez-le à l’eau douce après, afin de lui éviter des irritations dues au sel, votre chien ne doit surtout pas ingurgité de l'eau de mer: danger !
- Attention au coup de soleil sur la truffe et les oreilles, protégez les zones sensibles avec de la crème solaire

On ne le répetera jamais assez : NE LAISSEZ JAMAIS VOTRE ANIMAL DANS UNE VOITURE PAR TEMPS CHAUDS OU CANICULAIRE, QUELQUES MINUTES SUFFISENT A LE METTRE EN DANGER DE MORT !!!
Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Ven 13 Juil - 11:27

Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Sam 4 Aoû - 21:40



Salauds au coeur tendre

"Écoutez. Le tuer, j’ai pas le cœur.
Alors, je vous l’amène. Vous, vous les tuez pas. Vous les sauvez.
Un refuge, c’est fait pour ça, pour les sauver. Alors bon, le voilà ! C’est à prendre ou à laisser. Si vous en voulez pas, j’irai le perdre dans les bois. Je l’attacherai à un arbre, pour ne pas qu’il me coure derrière, vous savez comment ils sont, paraît qu’il y en a qui ont retrouvé leur maison après des centaines de kilomètres, alors vaut mieux l’attacher et puis se sauver, pas l’entendre crier, c’est trop triste, on n’est pas des bêtes. Bon, vous le prenez, ou vous le prenez pas ? Faut vous décider, j’ai pas que ça à faire, on n’a pas encore fini les bagages."
Évidemment, il ou elle le prend. Quoi faire d’autre ? Le bon salaud le sait bien. 
Quand on gère un refuge pour animaux, c’est qu’on a le cœur tendre, qu’on ne peut absolument pas supporter l’idée qu’une bête souffre, soit abandonnée, perdue, vouée à la piqûre, fatale, ou pis, aux pourvoyeurs des laboratoires. 
Les pseudos-amis des bêtes qui, lorsque le chien ne veut plus chasser, ou bien est devenu trop vieux, ou bien a osé donner un coup de dent au sale môme qui le harcèle, ou lorsque le mignon chaton offert pour Noël est devenu au 14 juillet, un gros matou qui a son caractère et ne veut plus jouer les nounours en peluche, ou encore lorsque “ces gentils compagnons” se mettent à être malades et coûtent “les yeux de la tête” en visites au véto, ces salopards délicats qui décident de les supprimer mais n’ont pas le courage de faire le vilain geste qui tue vont les déposer à la porte du refuge (variantes : ils les jettent par-dessus le grillage, ils enferment dans une boite en carton la chatte miaulante et ses petits...) comme on déposait jadis les nouveaux nés non désirés à la porte des couvents.
Fonder un refuge pour animaux est la pire façon de s’empoisonner la vie. 
Non seulement cela ne peut pas rapporter d’argent (les abandonneurs ne laissent jamais de quoi acheter un peu de bouffe, cela ne leur vient même pas à l’idée), mais c’est un gouffre financier. 
Fonder un refuge ne peut être qu’une action bénévole et précaire, un élan de révolte contre l’indifférence générale devant l’omniprésence de la misère animale. 
C’est le fait d’âmes sensibles qui mettent sur le même plan toute souffrance, toute angoisse, humaine ou non humaine. La plupart du temps, dans le cas des petits refuges, il s’agit de gens à faibles ressources qui s’épuisent à mener un combat sans fin comme sans espoir, mais qui ne pourraient pas ne pas le mener. Ils sont parfois aidés par de maigres subventions (dans le meilleur des cas), par la générosité de quelques adhérents, mais en général abandonnés à leurs seules ressources personnelles.
Un refuge est vite submergé. 
Là comme ailleurs, la mode imposée par les éleveurs et la publicité des fabricants d’aliments ont stimulé une frénésie d’achat dont les conséquences sont la versatilité du public et la cupidité des éleveurs et des marchands. 
La “rentabilité” exige qu’une femelle d’une race “vendeuse” ponde et ponde jusqu’à en crever. 
On achète par caprice, le caprice passé, on est bien emmerdé, et comme on n’est pas des tueurs on se débarrasse, au plus proche refuge. 
Et là, c’est le chantage cynique de tout à l’heure : 
“Vous le prenez ou je vais le perdre”. 
C’est exactement le coup de l’otage à qui le malfrat a mis le couteau sur la carotide : “Vous me la donnez la caisse ou je l’égorge.”

On ne sait pas assez, même chez ceux qui considèrent l’animal comme un être vivant et souffrant à part entière, quelle terrible et décourageante corvée est la gestion d’un refuge quand on dispose de peu de moyens. 
Pour un animal placé à grand-peine, il en arrive dix, vingt, cent ! Cela vous dévore la vie, vous écrase sous une conviction d’inéluctable impuissance. 
Beaucoup de petits refuges de province luttent envers et contre tous, ignorés, méprisés, abandonnés à leurs seules ressources, et, cela va de soi, en butte aux sarcasmes des imbéciles et aux froncements de sourcils des vertueux qui jugent bien futile de s’occuper d’animaux alors qu’il y a tant de détresses humaines... 
Et quand l’apôtre qui a englouti sa vie dans un refuge meurt ou devient impotent, que deviennent les bêtes ? Pardi, l’euthanasie en masse par les services de l’hygiène publique, pas fâchés d’être débarrassés.
Tout se passe comme si la seule voie “normale” était l’euthanasie systématique, le sauvetage étant considéré comme anormal, suspect et fortement découragé, En somme le bénévolat est pénalisé.

Il faut que l’animal cesse d’être considéré comme un objet, un bien “meuble” qu’on achète, qu’on vend, qu’on cède, avec à peine quelques restrictions concernant les “mauvais traitements”, d’ailleurs bien légèrement punis. 
Il faut que la survenue d’un animal dans un foyer soit aussi grave, aussi importante, aussi contraignante que la naissance d’un enfant. 
C’est le formidable et trop
prévu nombre d’abandons liés aux départs en vacances qui m’a mordu au cul. 
Savez-vous qu’ils font la queue aux portes des refuges, les enfoirés, avant d’aller faire bronzer leurs gueules de sales cons ? “Avec la planche à voile sur le toit de la voiture” m’a-t-on confié. 
Que leurs têtes, à ces sous-merdes, volent haut dans l’air, propulsées par les pales tranchantes des hélices des hors-bord, pêle-mêle avec celles des toréadors et des aficionados !

PS : Vous qui les aimez, faites les STÉRILISER ! Les laisser proliférer est criminel : ce sont ces portées innombrables qui fournissent la matière première des vivisecteurs et condamnent les refuges au naufrage.
S'il vous plaît, ayez du coeur !

(extrait Cavanna)
Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Ven 5 Oct - 13:42

Revenir en haut Aller en bas
les meutes de christy



Messages : 198
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 50
Localisation : GIRONDE 33

MessageSujet: Re: A MEDITER ....   Jeu 6 Déc - 19:09

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A MEDITER ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
A MEDITER ....
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» méditation : quand méditer
» méditation : comment méditer
» mon potager
» a mediter (moi j ai connu le ceinturon de mon pere )
» Une histoire à lire et à méditer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Les Ptits Loups :: Pour Tous :: Nos Sauvetages, Recueils, Chirurgies et SOS-
Sauter vers: